Err

La Source des Arts

Carta lucida (Parchemin-calque)

(Code: CARTALUCIDACartaVier)
Dessiné ou vierge :
18,00 EUR
En Stock
(2 Article(s) en stock)
Ajouter au Panier

Dès la fin du XIVe-début XVe siècle, le parchemin à décalquer ou carta lucida est mentionné par Cennino Cennini au chapitre XXIV de son Libro dell'Arte. C'est un parchemin transparent et pour le rendre plus transparent, vous pouvez le passer à l'huile de lin en l'enduisant avec du coton (il faut le laisser sécher plusieurs jours).

Lorsqu'on veut décalquer une tête, une figure ou une demi-figure de la main des grands maîtres, on met la carta lucida sur la figure ou le dessin maintenue aux quatre coins avec un peu de cire rouge ou verte. Cette tecnhique de maintient du parchemin à décalquer avec de la cire est valable lorsque la figure est sur panneau ou sur mur. On prends une plume taillée bien fin ou un fin pinceau de petit-gris de belle qualité. Avec de l'encre, on suit les contours et les parties à rehausser du dessin qui se trouve au-dessous et on indique délicatement quelques ombres.

Ces techniques sont décrites dans Colette Déroche, Cennino Cennini, Le Livre de l'Art, ch.XXIII, 1991, pp.68-69.

Si l'image à décalquer est une enluminure, on pourra prendre une pince à parchemin pour maintenir les feuillets qui sont le modèle et la feuille de calque.

Ici, le dessin du soldat a été décalqué sur le Carnet de Villard de Honnecourt.

Feuille vendue au format A5.